Illusion, tome 1 : Le commencement - Charlotte Sanchez

Auteur : Charlotte Sanchez
Éditions : Persée
Genre : Thriller Scientifique
Date de publication originale : 2017
Pages : 275

      "J'ouvre les yeux et me retrouve dans le noir total."

Synopsis :

  Quand Sarah reprend connaissance, tout son corps est en alerte. Attachée, certainement droguée, elle ignore où elle se trouve et ce qui s’est passé. Elle sait seulement qu’elle doit aller en phase 2.
 Sans perdre de temps à se questionner, sachant qu’elle risque de mourir, elle réussit à s’extraire de ce piège et rentre chez elle, pensant qu’elle est enfin en sécurité.
 Mais Sarah ne soupçonne pas l’importance de son rôle. Ses ravisseurs cherchent à la retrouver, car elle est la seule survivante d’inquiétantes expériences scientifiques. Elle est la clé…
Que lui ont-ils fait ? Qui sont-ils ? Et jusqu’où sont-ils prêts à aller pour la récupérer ?

Ce que j'en ai pensé :


Je finis ce premier tome bien plus convaincue que je ne l’étais encore à la moitié. Combien de temps vais-je devoir attendre la suite ?

Mais revenons au début. J’avais choisi ce livre car le synopsis me rappeler beaucoup Ne t’arrête pas de Michelle Gagnon qui avait été un vrai coup de cœur. Et j’ai eu envie de savoir comment, une jeune auteure française pouvait s’en sortir avec un thème identique : le thriller scientifique (kidnapping, essais cliniques, rébellion,…)

Au début de ce roman, on retrouve Sarah, jeune fille fraichement diplômée qui pensait commencer sa vie universitaire et recommencer une nouvelle vie ou du moins commencer à vivre, attachée à un lit, droguée et amnésique. Autour d’elle on s’agite, deux scientifiques Katie et Andrews s’occupent d’elle, la prépare pour la phase 2. Et c’est là tout l’intérêt de ce roman qui dévoile une grande machination gouvernementale. Charlotte Sanchez nous laisse dans une complète ignorance comme l’est notre héroïne : trop de questions, pour trop de peu de réponses, pour si peu d’indices …

Alors oui, Sarah va s’échapper, va essayer de découvrir la vérité sur son enlèvement et va s’entourer de Peter et Thomas, le meilleur ami et le nouvel ami (on ne déroge pas à la règle du thriller scientifique). Le trio fonctionne très bien et permet de donner un rythme, là où l’histoire peut paraitre au point mort, étonnant !! et puis, tout bascule lors de la seconde moitié du roman.

Que ce soit au niveau de la qualité de l’écriture que je trouvais plutôt facile, comme les rebondissements, ou que ce soit l’état d’esprit de Sarah qui est une girouette émotionnelle, tout grandit dans la seconde moitié. Comme si Charlotte Sanchez avait arrêté d’écrire, avait fait un petit tour et repris son écriture avec beaucoup plus de maturité (pour mon plus grand bonheur). Une histoire qui s’envole, les traits de caractère des différents personnages sont plus nets, plus intéressants, plus profonds, on ne trouve plus de clichés, le rythme est explosif, les pages sont englouties d’une seule traite. Et là, Charlotte Sanchez nous emmène en terre inconnue, le mélange des genres opère une certaine fascination. Certains passages peuvent faire penser à d’autres romans de YA, mais c’est un concentré des meilleurs moments. Ce déjà vu ne m’a pas déplu, mais séduite. L’auteure a mixé ce qui plait actuellement à une grande majorité des amateurs de dystopie, YA, thriller et SF pour en extraire une fin explosive, où la dernière page tournée, je me suis dit : « ce n’est pas possible de s’arrêter là !! ».

En résumé, durant ma lecture, en plus de voir évoluer l’histoire, j’ai vu évoluer l’auteure qui a trouvé ses marques, un rythme, une direction et qui a commencé à dérouler l’intrigue et a su laisser de côté le bruit de fond qui pouvait être dérangeant au début du livre. Merci de m’avoir donné cette évolution et maintenant la suite…
 
Citations :
"J'ai un pincement au cœur en pensant à ma mère. Elle va être effondré en me voyant vivante. Elle me manque. J'ai tellement envie de sentir son parfum, une odeur de Néroli quand elle me prend dans ses bras. J'ai tellement envie de ressentir la tendresse qu'elle fait preuve quand je suis triste. Son amour pour moi chaque jour depuis ma naissance. Elle me manque tellement."
"Les livres sont parfois pus intéressants que les gens."
Le mot de la fin :
Un premier tome qui grandit, qui s'étoffe, qui gagne en intensité au fur et à mesure de sa lecture. Le livre peut séduire de nombreux lecteurs fans de SF, dystopie, YA, et la fin appelle la suite dans un grand cri ...
***

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

Le Top Ten du TTT #15